Apple

Apple : Tim Cook fait un petit saut à Caen pour rendre visite à ses fournisseurs

Cette grande marque est connue depuis des années sur le marché du mobile et de la technologie. En tant qu’une grande entreprise, elle a bien besoin de travailler avec des fournisseurs mais les dernières nouvelles vont peut-être vous surprendre. En effet, une rencontre entre Emmanuel Macron et Tim Cook, le patron d’Apple est prévu de se faire pour ce lundi. Mais les rencontres vont encore plus loin car on apprend également qu’il a déjà aussi visité  Eldim, l’un des développeurs des technologies de FaceID qui se trouve à Hérouville-Saint-Clair.

Une petite entreprise derrière le grand succès d’Apple

Qui ne connaît pas Apple et ses différents produits mais avez-vous déjà pensé ne serait-ce qu’une seconde que des technologies françaises sont utilisées dans l’iPhone ? Pourtant, c’est bien le cas, d’ailleurs, Tim Cook vient de démontrer ça au monde entier en visitant son fournisseur normand Eldim près de Caen. Comparée à toutes les entreprises de grande envergure, cette entreprise n’est pas très connue certes mais elle travaille avec la pomme croquée depuis maintenant 10 ans. Avec  ses 42 employés, cette firme a réussi à attirer Apple avec sa spécialisation qui se concentre essentiellement sur les techniques et équipements de mesures de la colorimétrie et de la luminance en angle de vue. Parmi ses inventions, il a la FaceID, utilisée dans la reconnaissance faciale de l’iPhone.

Apple félicite son collaborateur

Pendant sa visite, Tim Cook a tenu aussi à complimenter son fournisseur car ce que cette société a fait pour Apple est grandiose selon lui. Pour Thierry Leroux, le patron d’Eldim, ce partenariat est non seulement une aventure mais également un grand défi technologique malgré le fait qu’il s’agit d’un énorme travail. Pour nous c’était un peu comme envoyer quelqu’un sur la lune” soulignait-il. Nous en serons encore plus sur la rencontre entre Tim Cook et le président de la République. Mais on sait seulement que ce rendez-vous portera sur la fiscalité des Gafa et sur les mesures d’accompagnement visant à améliorer la situation. Les impôts sur les bénéfices en Europe se verront probablement réduits dans ce sens. Un dossier plutôt sensible en tout cas mais les dernières nouvelles nous en dira plus sur les détails.